Comment réaliser un jardin potager 100 % récup ?

Vous souhaitez consommer davantage de fruits et de légumes frais et de saison ? Vous aimeriez cultiver vous mêmes vos propres fruits ou légumes mais vous pensez ne pas avoir suffisamment d’espace ? Vous avez envie d’étendre votre mode de vie zéro déchet au jardin ? Alors, vous trouverez votre petit bonheur dans cet article !

Des astuces et des idées pour éliminer les déchets de la vie quotidienne tout en produisant un jardin potager 100 % récup. Une alternative écologique et économique qui saura plaire à tous les fans ou futurs fans de jardinage.

Quoi planter dans un jardin potager 100 % récup ?

Saviez-vous qu’il est possible de commencer un potager sans acheter de graines ni de semis ? Oui oui, il existe plusieurs astuces simples, pratiques et économiques pour réussir à récolter des fruits et des légumes sans acheter de graines ni de plants.

Utiliser la multiplication végétative
Multiplication végétative ©eatingwell

Grâce à cette technique, vous allez pouvoir cultiver dès aujourd’hui des légumes à l’intérieur et à l’extérieur.

Certaines espèces végétales peuvent se reproduire partiellement ou complètement, uniquement à partir de restes c’est la multiplication végétative. Grâce à cette technique, vous pouvez donc obtenir des feuilles de salade et de chou chinois, des avocatiers, des fanes de carotte, du blanc de poireau, des pommes de terre, des fraises, des blettes, des feuilles de betterave, du navet, de l’oignon, de l’ail, de l’échalotte, des lentilles, du céléri, du fenouil, des herbes aromatiques… 

Il suffit de garder une partie du légume que vous consommez et de le mettre dans l’eau ou en en terre. Découvrez comment faire pour chaque légume par ici. Pour faire germer des patates douces, il faudra utiliser la même astuce que pour les pommes de terre. Un petit rappel par ici.

Récupérer les graines, pépins et noyaux des fruits et légumes

Après avoir acheté des fruits et des légumes à consommer, pensez à récupérer les graines, pépins ou noyaux qui se trouvent à l’intérieur. Vous pourrez ensuite les planter et croiser les doigts pour qu’ils poussent. Voici comment faire. Vous trouverez d’autres explications ici. (Pour ne pas utiliser d’essuie-tout, vous pouvez mettre à sécher les graines, pépins et noyaux dans une coupelle, du papier journal, du carton etc…)

Faire des graines germées à planter
Graines germées de soja

Les graines germées sont des super-aliments riches en micro-nutriments essentiels à notre santé. Elles sont très simples à faire pousser. Voici comment les faire germer chez vous.

Récupérer des graines dans les grainothèques

De plus en plus de bibliothèques proposent désormais un service gratuit d’échange de graines de fuits, de légumes et de fleurs, ce sont des grainothèques. Le principe est de d’amener à la grainothèque des graines dont on souhaite se débarasser afin de pouvoir les échanger et d’en récupérer d’autres qui ont été mises à disposition par d’autres personnes. Cette démarche permet d’élargir son jardin potager en (re)découvrant d’anciennes graines ou de nouvelles.

Aller dans les foires aux graines

Il existe tout au long de l’année de nombreux événements qui vous permettront de trouver des idées de choses à planter, d’échanger des graines ou de recevoir des conseils de passionnés et de professionnels. Voici 2 sites qui répertorient les différents événéments par département.

  • L’agenda de Jardipartage. Cliquez sur votre département pour découvrir des foires aux plantes.
  • Les événements de jardinage.lemonde.fr. Cliquez sur votre région puis sur votre département.

Dans quoi planter les semis ?

Il existe plein de possibilités pour obtenir des contenants adéquats à chaque semis. Il suffit de récupérer la plupart des emballages en plastiques, carton, polystyrène et verre qui feront très bien l’affaire.

Les pots et bouteilles en plastique
Semis dans des bouteilles en plastique ©madame-dree.com

Les pots en plastique de produits laitiers (yaourt, crème fraîche, fromage blanc, mascarpone…) sont une bonne alternive aux godets. Il suffit de percer le bas des pots (pour permettre un bon drainage de l’eau).

Les barquettes en plastique

Les barquettes en plastiques de fruits et légumes (salades, champignons, poires, kiwis…) et celles des préparations alimentaires (taboulé, carottes râpées…) peuvent servir de jardinière ou de support pour plantations. Celles avec un couvercle pourront même faire l’office de mini serre et permettront de protéger les semis les plus fragiles et ceux qui ont besoin de beaucoup de chaleur.

Les caisses en polystyrène

Une fois bien lavées, ces caisses sont idéales pour les semis profonds.

Les barils et futs

Vous pouvez également récupérer des barils ou des futs, les nettoyer correctement puis percer le fond. Une fois remplis de cailloux, terres, compost… ils serviront à cultiver des fleurs ou légumes. Vous pouvez aussi les remplir d’eau pour y mettre des plantes aquatiques ou réaliser une petite mare.

Les palettes et planches en bois
Carrés potagers en palettes ©Alsacegarden

Si vous arrivez à récupérer quelques palettes ou des planches en bois et que vous êtes prêts à bricoler un peu, lancez-vous dans la construction de carrés potagers. Sinon vous pouvez les laisser telles qu’elles et les utiliser en potagers verticaux.

Les emballages en carton

Une fois récupérés les rouleaux en carton de papier toilette, essuie-tout etc, peuvent servir de petits godets pour des semis. Il faudra couper en bandes l’une des extrémités puis plier ces bandes pour fermer le trou. Vous obtenez ainsi un godet avec une extrémité fermée et une autre ouverte.

Vous pouvez aussi utiliser des briques de jus, lait, soupe, les boîtes d’oeuf en carton que vous devrez ouvrir en deux pour obtenir deux barquettes prêtes à accueillir les semis.

Les boîtes en conserve
Planter dans des conserves ©marieclaireidees

Une fois le couvercle enlevé, les boîtes de conserve sont idéales pour mettre des herbes aromatiques ou des fleurs. (Ne pas oublier de percer le fond en faisant plein de petits trous pour favoriser le drainage.)

Les bocaux et pots de yaourt en verre

Il sont déjà prêts, vous n’avez plus qu’à y mettre la terre et vos semis.

Les sacs en toile et tissus

Les sacs en toile ou en tissus sont idéaux pour acceuillir des plantations de légumes ou pour servir de protège pot pour les plantes les plus fragiles.

Les caisses en bois

De part leur taille et leur hauteur, les caisses en bois type caisses à vin sont parfaites pour servir de contenant pour votre potager urbain.

Les parpaings
Planter dans des parpaings ©Pinterest

Les parpaings peuvent accueillir vos plantes, fleurs ou herbes aromatiques. L’avantage est qu’ils sont faciles à emboîter ou à agencer pour créer de jolies réalisations (d’autres exemples par ici).

Comment reconnaître les semis ?

Voici quelques astuces pour ne pas se perdre dans son jardin potager et rester bien organiser.

Les emballages plastiques

Découper en bandes régulières des emballages en plastique (bouteilles, pots de yaourt…) sur lesquelles vous indiquerez le nom de vos semis. Ces bandes en plastique vous serviront d’étiquettes.

Les bouchons en liège

Ecrire au feutre ou marqueur directement sur le bouchon.

Les couverts

Ne jetez plus vos couverts (en plastique bois ou acier), vous pourrez y inscrire le nom de vos plantes puis les piquer sur un pic/un baton que vous planterez à côté de vos fleurs, légumes ou plantes.

Les galets
Galets potager

Installés aux pieds de vos plants, ils vous permettront de les reconnaître aisément. Avec un pinceau ou un feutre, inscrire le nom de la plantation.

Les enveloppes en papier

Grâce aux vieilles enveloppes en papier, vous pourrez conserver et ranger vos graines. N’oubliez pas d’indiquer dessus le nom de la graine et l’année de récupération.(Vous pouvez également ranger toutes ces enveloppes dans une grosse boîte, type boîte à gateaux en fer.)

Avec quoi nourrir le sol ?

Pour faciliter la croissance des plantations ou la floraison, il est important de bien nourrir et d’arroser le sol. Voici quelques astuces qui vous aideront à entretenir votre jardin potager.

Récupération de l’eau

L’eau de pluie est une ressource gratuite qui vous permettra d’arroser vos plantes et vos cultures. Prévoyez un contenant assez grand qui pourra la récupérer.

Vous pouvez également utiliser l’eau de cuisson de vos aliments pour arroser. Il faudra juste attendre que l’eau ait refroidi avant d’arroser !

Arroser avec des bouteilles en plastique

Pour obtenir un système d’arrosage par gravitation, il suffit de couper le fond d’une bouteille en plastique, puis de faire des petits trous sur le bouchon. Une fois les trous réalisés, mettre le goulot profondemment en terre au pied des tomates par exemple (seul le corps de la bouteille doit dépasser) et remplir régulièrement d’eau le tube en plastique (corps de la bouteille).

Nourrir avec de l’engrais naturel
Engrais naturel

Réaliser son engrais c’est facile et économique. Voici les meilleurs engrais naturels : Le marc est bon pour enrichir la terre des plantes en pots surtout car il est riche en vitamines comme l’azote et le phosphate. La peau de banane est très riche en potassium connu pour optimiser la croissance des plantes et stimuler la floraison. Le potassium participe également à la bonne tenue et au ravinement des couleurs des fleurs. Les cendres de bois sont très concentrées en apports nutritifs donc très efficaces pour la croissance et l’embellissement des plantes. Les coquilles d’oeuf ont la particularité d’être riches en calcium. Or, ce minéral dont les plantes ont besoin les stimule et les protège contre les maladies. L’ortie est très riche en azote, elle apporte des éléments nutritifs indispensables à la bonne santé des végétaux. Elle peut également permettre de repousser les parasites nuisibles et ravageurs. Voici comment utiliser chacun de ces engrais naturels.

Faire son compost
Faire son compost

Le compostage permet de réduire considérablement les déchets du quotidien en produisant en plus un engrais 100% naturel qui vous permettra d’améliorer la qualité de vos sols. Le compost est gorgé de nutriments qui vont booster la croissance de vos plantes d’intérieur ou de votre potager. Transfomez donc vos déchets en compost pour obtenir une nourriture de qualité pour vos plantations. (Un composteur facile à réaliser par ici.)

Comment décorer le jardin potager ?

C’est bien d’avoir un jardin potager 100 % récup mais c’est encore mieux s’il est joli. Pour décorer votre jardin de façon économique, retrouvez plein d’idées déco de jardin 100% récup. (Prêts à vous lancer dans le upcycling au jardin ?)

Suspendre des contenants en verre

Pour vos décorations en verre, il suffit de récupérer de vieilles bouteilles, des bocaux ou des pots en verre, puis de les susprendre avec du raphia ou de la cordelette. Vous pourrez ensuite mettre dedans des bougies, des fleurs etc. 

Réaliser du mobilier de jardin en palette ou rondins de bois
Salon de jardin en palettes ©Pinterest

Avec des palettes ou des rondins de bois, il est possible de créer des tables basses, des canapés ou encore des fauteuils (Il suffit juste d’être un peu bricoleur).

Plein d’autres astuces sur le Pinterest Bonheurs et Nature.

Bravo, vous êtes arrivés au terme de cet article ! Retrouvez toutes les astuces et bien d’autres ici ! En espérant que toutes ces idées vous auront donné envie de vous lancer dans ce type de jardin potager pratique et économique à base de récupération.

Si vous souhaitez avoir d’autres idées ou suivre l’évolution d’un jardin potager 100 % récup, vous pouvez également suivre le compte instagram @monjardinmalin. (Un jardin 100% récup et zéro déchet.)

Un jardin 100 % récup et zéro déchet