Minimalisme : moins mais mieux ?

De plus en plus de personnes décident de ralentir leur consommation et d’adopter un mode de vie minimaliste dont la philosophie est : « Consommer moins, mais mieux ! » Que signifie réellement être minimaliste et comment le devenir ? Toutes les réponses dans cet article.

Minimalisme ©kraftandcarat

Qu’est-ce que le minimalisme ?

le bonheur des choses simples 

Le minimalisme est un courant d’abord artistique né dans les années 60′ aux États-Unis.

Ce courant minimaliste reprend la maxime « less is more » de Ludwig Mies van der Rohe (architecte designer), l’amélioration d’une œuvre se faisant par soustraction.

Dans la vie quotidienne l’art de vivre minimaliste correspond à un mode de vie simple qui consiste à se délester du superflu pour vivre avec l’essentiel uniquement.

« Le minimalisme est un style de vie dans lequel vous limitez ce que vous possédez à l’absolu minimum dont vous avez besoin pour vivre. »

Fumio Sasaki

L’objectif de ce mode de vie est d’apprendre à se détacher des choses matérielles et du pouvoir qu’elles exercent sur nous, de faire de l’espace dans sa vie et dans sa tête, et d’adopter un mode de consommation raisonnée et une consommation plus responsable.

La société pousse à consommer toujours plus, au point de remplir sa vie et sa maison de choses dont on n’a pas vraiment besoin et qu’on utilise presque pas.

Etre minimaliste, c’est choisir de consommer moins et de vivre mieux avec moins de choses pour se concentrer sur ce qui compte vraiment.

Comment devenir minimaliste ?

Voici quelques idées pour emprunter le chemin du minimalisme.

  • Faire le point sur ses habitudes de consommation : pourquoi j’achète, est ce vraiment essentiel, quel importance j’accorde aux objets ? 
  • Résister : pour ne pas avoir envie d’acheter toujours plus, faire des listes d’achat et s’y tenir et éviter d’être confronté à la tentation en réduisant la fréquence dans les magasins, les pub à la télé et les sites e-commerce. 
  • Faire l’état des lieux de son habitation, ranger et se débarrasser de tout ce qui n’est pas utilisé : désencombrer et arrêter d’accumuler
  • Élargir à tous les domaines de la vie : activités, relations perso et pro… Avoir plus de temps et du temps de qualité.

Pour en savoir plus sur ces étapes vers le minimalisme, vous pouvez consulter cet article.

La vie ne se résume pas à posséder des bien, arrêtez de vouloir toujours plus et focalisez-vous sur ce qui a le plus de valeur.

 Et vous, où en êtes-vous niveau minimalisme et zéro déchet ? 

Le minimalisme