Faire l’école dans la nature c’est possible ?

Plus besoin de le prouver, la nature offre aux enfants un environnement bénéfique pour apprendre en jouant, s’épanouir physiquement et mentalement. Malgré toutes les études scientifiques qui le démontrent ; le constat est accablant, les enfants vivent de plus en plus à l’intérieur et l’école se passe toujours quasi exclusivement dans des salles de classe. Quels sont les avantages des apprentissages en nature ? Comment aider vos enfants à profiter pleinement de la nature dans leurs apprentissages ? Retrouvez quelques éléments de réponse dans cet article.

Quels sont les bienfaits de la nature sur les enfants ?

En 1878, Alexandre Dumas écrivait : « Si j’étais roi de France, il n’entrerait pas un enfant dans les villes avant qu’il eût l’âge de douze ans. […] Jusque-là, ils vivraient à l’air, au soleil, dans les champs, dans les bois, en compagnie de chiens et de chevaux, face à face avec la nature qui fortifie le corps des enfants, prête l’intelligence à leur cœur, poétise leur esprit, et leur donne de toutes choses une curiosité plus utile à l’éducation que toutes les grammaire du monde. » Alexandre Dumas comprenait déjà à son époque l’importance et le rôle de la nature dans le développement et l’épanouissement des enfants.

Bienfaits de la nature pour les enfants

Des études menées par Marc Berman, professeur de psychologie de l’université de Chicago ont montré qu’une marche de 50 minutes dans un espace vert augmente de 20 % les capacités de mémoire immédiate par rapport à une marche urbaine.

D’autres études, comme celle de Rachel et Stephen Kaplan, chercheurs en psychologie environnementale à l’université du Michigan ont également observé une augmentation des capacités d’attention et de concentration. Ainsi nous comprenons que dans un environnement naturel, l’enfant est plus apaisé et arrive plus rapidement à se concentrer.

Ce n’est donc plus à prouver, la nature offre aux enfants un environnement bénéfique pour apprendre en jouant et s’épanouir aussi bien physiquement que mentalement.

Malgré toutes ces études, le constat est accablant, les enfants vivent de plus en plus à l’intérieur et l’école se passe toujours quasi exclusivement dans des salles de classes.

Existe-t-il des écoles dans la nature en France ?

Malgré la forte prédominance des écoles traditionnelles, quelques écoles alternatives suivent le modèles des écoles nordiques ou celles d’europe de l’est, totallement implantées en nature.

Ce concept est né à la fin des années 20 dans le Wisconsin, au sein de l’école américaine Laona puis s’est ensuite diffusé progressivement dans les années 50 en Europe.

 » Depuis les années cinquante, 3000 écoles maternelles en forêt ont vu le jour en Europe, avec un intérêt qui ne cesse de croître ces dernières années. Si l’Allemagne en compte 2000 et le Danemark en recense 700 sur son territoire, la France, elle, ne compte que quelques très rares établissements dont 3 ont ouvert depuis 2018. » (Chiffres datant d’octobre 2019, Source)

Dans les pays nordiques, tel que le Danemark, la plupart des enfants d’âge maternelle vont à l’école au milieu de la forêt et ce peu importe le temps. Mais une école en nature n’est pas forcément en forêt, elle peut être organisé dans n’importe quel espace extérieur : jardin, ferme, montagne …

Un exemple de classe dans la nature (vidéo en anglais)

Les enfants scolarisés dans ces structures bénéficient donc au quotidien des bienfaits de la nature.

Quels sont les avantages des classes en nature ?

Les études qui se sont penchées sur le sujet, notamment celles de l’institut d’éco-pédagogie qui assure la promotion des pédagogies de l’environnement en Belgique, s’accordent sur les avantages qu’il y a pour les enfants à faire classe dans la nature :

L’école dans la nature
  • Diminuer la contrainte de bruit, dans la nature les enfants peuvent crier et faire autant de bruit qu’il souhaitent.
  • Diminuer la contrainte des déplacements, les enfants ne sont plus obligés de rester assis, ils peuvent se déplacer et profiter d’un espace plus vaste.
  • Laisser s’exprimer leur imaginion et leur créativité, dans la nature le jeu libre est roi, les enfants peuvent jouer librement et s’inventer des histoires avec ce qu’ils trouvent…tout est à créer.
  • Favoriser l’autonomie des enfants.
  • Eveiller les sens, (re)découvrir des sensations à travers tous les sens, découvrir les textures, les odeurs, observer la nature et voir tout ses changements au fil des saisons.
  • Pacifier les relations avec les pairs et plus de solidarité, dans la nature pas de disputes pour le même jouet, les feuilles, les batons etc sont en nombre suffisant.
  • Améliorer la santé et la capacité d’endurance grâce à l’exercice physique et l’air respiré.
  • Développer la motricité fine et la capacité de coordination.
  • Apprendre aux enfants à prendre des risques mesurés et à faire attention aux dangers.
  • Développer la conscience environnemental, à force d’être au contact de la nature, les enfants apprennent à la connaître, à la comprendre, à la respecter et à l’aimer.

Quels conseils pour les écoles traditionnelles qui souhaitent apporter plus de nature aux enfants ?

Bien que les écoles traditionnelles ne soient pas implantées en pleine nature, elles peuvent tout de même, à l’initiative des équipes enseignantes, revaloriser la nature et lui trouver une place de choix au sein de l’école et des apprentissages.

Quelques pistes à éxplorer :

  • Proposer aux élèves des sorties régulières en pleine nature, dans l’idéal une fois par semaine. Ces sorties auraient pour but d’observer la nature en lien avec le programme de découverte du monde (martenelle et début d’élémentaire) puis de sciences (fin d’élementaire et secondaire) et de proposer des activités en parallèle de ce qui est étudié en classe pour apprendre autrement.

Voici le cas d’une école qui propose ce genre d’activités. Elle est située à Grône, en Suisse.

L’école dans la nature
  • Réaménager les cours d’école, à l’heure actuelle trop bétonnées. Il existe de nombreuses possibilités pour permette aux élèves de bénéficier d’un petit jardin, voir un même d’un potager.
  • Naturaliser les classes en ajoutant des fleurs, des plantes…il est primordial de faire rentrer la nature dans la classe, tout comme on le ferait dans les pièces de la maison.

A défaut de pouvoir faire classe dans la nature, ou de mettre vos enfants dans ce type d’établissements, vous pouvez toujours leur proposer des activités à réaliser dans ou avec la nature et des activités à faire les jours de pluie.

Et si vous souhaitez découvrir d’autres réflexions au sujet de l’école dans la nature,vous pouvez écouter le podcast de france inter ou à lire l’article du magazine Kaizen.

Ecole dans la natture

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s